Comment traiter l'inflammation du nerf sciatique

Comment traiter l'inflammation du nerf sciatique

Traiter naturellement une inflammation de la nerf sciatique c'est très simple, mais vous devez bien comprendre ce qu'est l'inflammation.

L'inflammation de tout tissu est un excellent système que le corps met en œuvre pour faciliter sa restauration. Il fait partie intégrante de systèmes de guérison complexes que notre corps met en œuvre pour créer ce qu'on pourrait appeler un système d'auto-guérison inhérent.

Comprendre l'origine de l'inflammation

Comme tous les tissus, même les nerfs, s'ils traversent d'autres tissus très tendus, inélastiques ou mal hydratés, la friction excessive use les faisceaux qui le protègent et l'alimentent.

Le corps en réponse génère lainflammation, augmentant la température des tissus endommagés pour favoriser la circulation des liquides dans cette zone, augmentant ainsi tous les systèmes de restauration naturelle.

De plus, l'inflammation, par la douleur, ralentit l'activité motrice, imposant ainsi un vrai "repos forcé" afin que la sagesse inhérente à notre organisme puisse réorganiser les différentes tensions qui provoquent son attrition.

Pour cette raison, lorsque vous souhaitez vous traiter d'une inflammation, il est bon de traiter ses causes.

Voyons maintenant dans quels points du corps on doit diriger son attention et quels sont les tissus à traiter pour que l'inflammation du nerf sciatique se dissolve.

Le nerf sciatique part de la colonne lombaire, traverse le bassin jusqu'à ce qu'il se ramifie le long des deux jambes. Sa fonction est identique à celle de l'ensemble du système nerveux: stimuler. Dans son cas, il stimule les muscles des jambes nous permettant d'effectuer tous les mouvements moteurs.

Les causes de toute tension physique, y compris celle du nerf sciatique, peuvent provenir de trois facteurs:

> traumatismes dus renforce les cheveux, blanchit les dents et élimine la plaque, brûle les graisses, réduit le stress, renforce le système immunitaire, protège l'estomac et le cœur à des accidents, chutes, etc.;

> une situation de stress émotionnel;

> posture incorrecte due au mode de vie.

Dans chacun de ces cas, les tensions musculaires à dissoudre pour inhiber l'inflammation, partent de la colonne lombaire.

Lire aussi Sciatique pendant la grossesse, que faire? >>

Remèdes contre l'inflammation du nerf sciatique

En cas de traumatisme l'activité physique telle que le pilates, le yoga ou la gymnastique douce est recommandée pour détendre les vertèbres lombaires et les muscles, offrant ainsi plus de possibilités de mouvement, donc pour dissoudre les différentes tensions.

Vous pouvez également penser à jouer très lentement des activités comme la marche, la course et le vélo, pour finir par de longues séances d'étirements. Grâce à ces activités, si elles sont menées avec délicatesse et un bon sens de légèreté, les muscles du corps se réchauffent lentement jusqu'à atteindre une température idéale pour soulager les tensions entre les différents tissus.

Aussi une situation de stress émotionnel il peut générer des tensions organiques qui à leur tour se transmettent au tissu musculaire environnant, venant ainsi presser les nerfs présents à l'intérieur des vertèbres ou des articulations soutenues par ces muscles.

Un grand et célèbre exemple est celui degros intestin enflammé en raison d'une mauvaise nutrition prolongée au fil des ans. Cela, en élargissant et en appuyant sur les muscles du bassin, génère une compression qui à long terme provoque une inflammation du nerf sciatique.

Dans ce cas, lela nutrition comme remède thérapeutique c'est la cure la plus simple et la plus efficace que vous puissiez entreprendre. Une bonne conscience alimentaire, associée à la constance, peut résoudre les tensions de façon permanente.

un posture incorrecte il peut être pris en tournant un travail malsain ou fait trop longtemps. Aussi l'activité physique si elle est pratiquée de manière disproportionnée peut conduire les muscles à une tension déséquilibrée par rapport à d'autres tissus, générant ainsi une friction excessive.

Dans ce cas, la tension doit être durcie par le bon sens que chacun porte en luien changeant les habitudes ou en les exécutant de manière plus délicate.

Pour dissoudre les tensions musculaires qui génèrent une inflammation du nerf sciatique, il est donc nécessaire reconnaître ses causes et apporter des changements intelligents en des termes non incertains.

Lire aussi Nerf sciatique et vitamine B12, quel lien y a-t-il? >>