L'utilisation de la voix dans l'hypnose – PlanetBio.fr

L'utilisation de la voix dans l'hypnose – PlanetBio.fr

Parce que la voix est importante

L'utilisation de la voix entre en jeu dans l'hypnose, mais pas seulement. Ce qui est dit, ou le contenu d'un message, capte l'attention de l'interlocuteur pour moins de 10%, tandis que l'aspect paraverbal de la voix, ou la manière dont elle est utilisée, qui met l'accent sur un concept plutôt que sur à un autre, il joue un rôle beaucoup plus important au niveau de la communication.

Il convient également de considérer qu'il existe un lien étroit entre la voix et l'humeur d'une personne.

La voix est notre carte de visite: la vocalité, la personnalité et l'identité sont des concepts étroitement liés. Si notre voix est insaisissable, basse, parfois confuse et incompréhensible, cela signifie que notre personnalité est précaire, instable, que nous ne sommes pas profondément en contact avec nous-mêmes, tandis qu'une voix riche est une voix qui présente un ensemble de sons harmonieux, des hauts et des bas qui le rendent plein. Même le gamme de voix c'est important: une voix plate et monotone est certainement différente d'une voix cadencée ou modulée. Donc, plus nos pensées et nos émotions sont intenses, plus notre vocalité sera intense.

L'utilisation de la voix dans l'hypnose

Quelle est la relation fondamentale entre voix, personnalité, équilibre quiconque utilise des pratiques hypnotiques le sait bien. Quelle est l’importance de l’utilisation de la voixhypnose l'hypnotiseur et encore plus l'hypnotiseur ou l'hypnothérapeute, qui sont en relation étroite les uns avec les autres, le savent bien. Le psychologue ou psychothérapeute qui utilise l'hypnose comme méthode de traitement connaît l'instrument de la voix bien en profondeur et dans les composants les plus variés.

Rythme, son, modulation, amplitude, pauses, tonalité, harmonie, couleur: tous ces éléments doivent être gardés à l'esprit si vous souhaitez combiner la pratique hypnotique avec l'utilisation de la voix comme instrument qui induit un "sommeil hypnotique". Pendant la phase d'induction hypnotique, le rythme de prononciation de certaines phrases ou mots est lent et cadencé, beaucoup plus que celui utilisé dans une conversation normale. Plus le sujet hypnotisé quitte l'état de conscience, plus le rythme ralentit. C'est parce que l'inconscient enregistre le message de suggestion ou le message direct d'une manière plus lente, le traitement prend plus de temps.

Chaque pause est soigneusement souhaitée et observée. La voix de l'hypnotiseur doit donc être calme, claire, lente, modulée. Il n'y a pas de différence dans la voix masculine ou féminine pour l'hypnose, bien que les hommes aient tendance à préférer compter sur une hypnotiseur féminine et vice versa.

Les deux principales techniques d'utilisation de la voix en hypnose

L'utilisation de la voix en hypnose est variable. La voix n'est pas toujours utilisée pour induire le patient dans un état de transe hypnotique. En fait, il existe également des techniques non verbales et silencieuses, qui utilisent des gestes ou d'autres outils. Cependant, la voix est un outil important dans ce domaine, principalement dans lehypnose traditionnelle. Dans ce cas, il y a un texte que l'hypnotiseur lit au patient ou qu'il apprend de mémoire; c'est un texte standard, issu de l'étude traditionnelle réalisée par hypnose suite à d'innombrables tests.

Cependant, l'hypnotiseur choisit soigneusement les mots, préservant l'effet suggestif de l'induction, mettant l'accent sur la production de visualisations ou de phénoménologies. Même leHypnose éricksonienne utilise la voix. Milton Erickson, cependant, a brisé les schémas de l'hypnose traditionnelle, se concentrant sur ce qui était pour lui l'individualité et donc la problématique individuelle du patient. Erickson, par sa voix, a pu «pénétrer» le patient, s'adapter à ses modalités, puis le diriger vers de nouvelles directions. Cet érudit et hypnothérapeute a pris comme modèle les techniques de distraction utilisées par les conjurateurs pour attirer puis distraire les spectateurs tout en effectuant des tours de magie.

Programmation neurolinguistique et utilisation de la voix

La méthode d'utilisation de la voix pratiquée par Erickson en hypnose a également inspiré des chercheurs tels que Richard Bandler et John Grinder en décrivant la technique connue sous le nom de programmation neurolinguistique. Cette technique moderne fait de la voix un outil pertinent. La programmation neuro-linguistique est une technique psycho-neuro-linguistique qui utilise le mot pour influencer le comportement humain.

C'est une technique moderne qui peut être utilisée abusivement ou mal en cas de persuasion médiatique ou de persuasion pour faire quelque chose. Mais il peut être efficace et thérapeutique, où il y a des problèmes de caractère ou de légers troubles psychologiques. Certes, nous devons prêter attention, comme toujours dans ces pratiques, à ceux qui les dirigent.

Image | MAPT

Livres recommandés

– La voix verte du calme, Ciro Imparato

– Ma voix vous guidera, Milton H. Erickson

– Hypnose et transformation. Programmation neurolinguistique et structure de l'hypnose, R.Bandler et John Grinder