Yoga pour combattre l'asthme – PlanetBio.fr

Yoga pour combattre l'asthme – PlanetBio.fr

Le printemps est une saison que les nombreuses personnes allergiques aiment et craignent: les journées sont longues et souvent ensoleillées, la nature se réveille, les températures se ramollissent. Mais c'est aussi la période du pic des allergies saisonnières liées au pollen des plantes qui, dans les cas les plus graves, peut conduire à des crises d'asthme de sévérité variable.

Depuis le siècle dernier, les chercheurs ont étudié les possibilités qu'offre le yoga pour gérer l'asthme en plus des thérapies traditionnelles. Le premier essai clinique à ce sujet remonte à 1967, a été mené en Inde par le dr. Mukund Bohle et a donné des résultats encourageants.

Pour clore le cercle, nous citons une étude récente présentée à Collège américain de médecine du sport qui montre comment une grande partie des participants asthmatiques ont enregistré des résultats positifs en introduisant le yoga dans leur vie, en particulier en ce qui concerne la fréquence et l'intensité des épisodes aigus.

L'importance de respirer

Le premier élément liant le yoga et l'asthme est le centralité de l'acte respiratoire. Le souffle du yoga représente l'alpha et l'oméga, ce fil invisible qui unit notre corps physique, psychique et énergétique.

Des exercices ciblés de pranayama (contrôle de la respiration) peuvent apporter de grands avantages: un nouvelle éducation respiratoire c'est l'une des premières choses qui étonne les débutants du yoga.

Apprendre à respirer par le nez, profondément, lentement, impliquant le diaphragme et dans la bonne posture bénéficiera à ceux qui souffrent d'asthme.

De plus, au cours de ces exercices, vous êtes invité à faites très attention à ce que vous faites, pour les réaliser, c'est-à-dire en pleine conscience. Cette attitude mentale est très utile pour reprendre confiance en sa propre respiration, dont on est souvent totalement inconscient. Découvrez vos propres dysfonctionnements (respiration plus fréquente et plus superficielle, tendance à retenir votre respiration ou à respirer avec la bouche ouverte, etc.) et les limites qui en découlent est la première étape pour les résoudre.

Explique le dr. Jonathan Field directeur de la clinique d'allergie et d'asthme de la New York School of Medicine: "Le yoga améliore la conscience de la respiration afin qu'il soit possible de détecter à l'avance lorsque la respiration n'est pas à des niveaux réguliers et d'agir rapidement».

Il est également possible de recourir à des huiles essentielles à fonction expectorante qui contribuent à favoriser une bonne oxygénation.

En savoir plus sur les bienfaits du yoga pour les systèmes respiratoire et cardiovasculaire

Quelques positions à essayer en cas d'asthme

En plus du pranayama, le yoga peut aider relaxation et asana. Concernant le premier élément, la pratique Savasana (position du cadavre) aide à prendre conscience de la respiration et à faciliter la respiration abdominale qui bénéficiera également psycho-émotionnellement, procurant calme et sérénité.

À propos du posturessont généralement recommandés positions à l'envers parce que le diaphragme se déplace avec la gravité et non contre lui (comme il le fait habituellement en position debout). Si vous ne parvenez pas à vous positionner sur la tête, vous pouvez position de la bougie o viparita karani, tous deux utilisant également des supports en cas de besoin.

Yoga pour combattre l'asthme – PlanetBio.fr

Je virages en arrière car ils impliquent les poumons et activent l'ensemble du système respiratoire. Ils améliorent laexpansion de la poitrine, l'apport d'oxygène et l'élimination des impuretés des organes respiratoires.

Les positions les plus connues qui vont dans ce sens sont: position du chameau, position du poisson, position de l'arc, position du pont, position du cobra.

Yoga pour combattre l'asthme – PlanetBio.fr

Conseils yogiques pour les allergies saisonnières

Pour en savoir plus:

> Remèdes homéopathiques pour l'asthme